A partir de jeudi, se tient à Brive, le carrefour des collectivités en présence de la Ministre auprès du Ministre de l’Intérieur, Jacqueline Gourault, qui voudra bien répondre cette fois-ci, nous l’espérons, aux questions et aux inquiétudes des élus locaux.

En effet, contrairement aux promesses du Président de la République, les dotations de fonctionnement versées par l’État aux communes baissent pour près de la moitié d’entre elles en 2018.

La fake news présidentielle : contrairement à ce que dit le Président de la République, la moitié des communes de France subissent en 2018 une baisse des dotations de l’État.
Lors de son interview télévisée de la semaine dernière sur TF1, le Président de la République a annoncé qu’il avait tenu son engagement de ne pas baisser les dotations de l’État aux communes en 2018. Ceci est faux et de nombreux maires viennent de s’en rendre compte : depuis peu, chaque commune de France a été informée du montant des dotations que l’État lui verse pour 2018.
Près de la moitié des communes de France (16 745 sur 35 444) subiront cette année une baisse des dotations de l’État qui ne tient donc pas ses promesses.

En Corrèze, ce sont 125 communes qui sont touchées et surtout des communes rurales, signe de l’attention portée par l’exécutif à nos territoires et du double langage permanent qui infuse la communication présidentielle. Avec Emmanuel Macron, ce ne sont pas les communes en marche mais mises au pas.

Qu’en-pensent la Ministre, le député de la 1ère circonscription et les responsables de La République en Marche en Corrèze qui prétendent défendre les territoires ruraux et « en même temps » baissent leurs dotations ?

Paul ROCHE
Premier secrétaire fédéral

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2018 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?