Le beau résultat obtenu par Michel da Cunha dans le canton de Brive Nord Ouest confirme la volonté de changement qu’a incarné en mars dernier la liste conduite par Philippe Nauche en mettant fin à 40 années de gestion de droite ; il confirme également le gain tout aussi symbolique du Conseil général, lequel va pouvoir mettre en place son programme en inscrivant son action dans la durée.
Cela étant, le mois de juin va être consacré à désigner les candidats aux élections sénatoriales qui se dérouleront en septembre prochain et la donne a changé en Corrèze depuis le mois de mars ; aussi il nous faudra appliquer quelques principes, je pense notamment à la parité, à la représentation géographique et à l’affichage que nous serons en capacité de donner. Jamais nous n’avons été dans ce département, dans une position aussi favorable… aussi, le choix des militants va être déterminant.
Mais nous savons qu’au-delà des victoires attendues aux sénatoriales à l’occasion de ce renouvellement (plus de quinze sièges au niveau national), il faudrait attendre 2017 pour que la gauche soit majoritaire au Sénat. Comme quoi notre Haute Assemblée mériterait enfin d’être réformée.
Après la déclaration de principes et les modifications statutaires que nous avons adoptées, s’ouvre la seconde phase qui nous conduira au congrès ordinaire qui se tiendra à Reims. Contributions puis motions vont affluer dans les mois qui viennent, c’est la règle. Attachons-nous toutefois comme le disait Gramsci à ce que « les combats politiques doivent se mener d’abord dans le monde de la réflexion » et tâchons, en nous rendant à Reims, d’avoir comme seule et unique préoccupation le sacre du renouveau de notre corpus idéologique !

Alain Lagarde, Premier Secrétaire Fédéral

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2019 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?