Le raz-de-marée annoncé en Corrèze au soir du 1er tour ne s’est pas produit.

 

Sur la première circonscription, Bernard COMBES et Dominique MIERMONT qui partaient d’une situation difficile, ont su rassembler les forces de gauche et de progrès.

Cependant, le candidat de centre-droit LREM a bénéficié du report d’une partie des voix de la droite.

Le résultat doit être également analysé au vu de la faible participation et des nombreux bulletins blancs et nuls : le nouveau député a obtenu les voix d’à peine un quart des électeurs inscrits de la circonscription.

 

Sur la seconde circonscription, le Parti Socialiste n’avait pas donné de consigne de vote au soir du premier tour.

La candidate des Républicains est élue de justesse. Le Parti Socialiste sera vigilant quant aux actions menées par la nouvelle députée.

Dés demain, le Parti Socialiste va se reconstruire et restera toujours le pivot du rassemblement de la gauche, sans aucun sectarisme. Le résultat dans la première circonscription montre que la gauche est toujours vivante. Elle sera sur tous les fronts pour combattre les politiques libérales que prépare le gouvernement et qui seront imposées aux nouveaux députés du département.

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2018 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?