Venues de tout le département, plus de 350 personnes ont assisté dimanche dernier à Tulle, à  la salle de l’Auzelou, à la Fête de la Rose organisée comme chaque année en septembre par la Fédération de la Corrèze du Parti socialiste.

Plus de 350 militants et sympathisants pour la Fête de la Rose de la Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste à Tulle

François Hollande en était l’invité-vedette, mais il n’était pas le seul orateur de choix : il a été précédé au micro par deux femmes qui, elles, s’exprimaient pour la première fois en Corrèze : la coordinatrice nationale du Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), Sophie Dernois, qui a été particulièrement applaudie, et la présidente du groupe Socialistes et apparentés à l’Assemblée nationale, Valérie Rabault.

Après les mots d’accueil du maire de Tulle, Bernard Combes, le premier secrétaire de la fédération de la Corrèze, Paul Roche, lui aussi très applaudi, a dénoncé la tromperie que constitue le mouvement d’Emmanuel Macron, La République En Marche (LREM) : « Ce prétendu nouveau monde reprend le pire de l’ancien monde. Il y a une urgence de gauche pour renforcer la décentralisation, les services publics, l’égalité hommes-femmes, la gestion des flux migratoires avec humanité… Qui d’autre que la gauche peut faire le lien entre le social, l’économie et l’écologie ? »

Et Paul Roche a dénoncé en même temps « une extrême-droite qui joue sur les peurs, une droite qui ne sait plus où elle habite et les Marcheurs qui ne produisent pas d’idées, mais qui sont dans la démarche de s’allier, au final, avec la droite ». Il a appelé à discuter avec les partenaires naturels de gauche et écologistes dans le respect des convictions de chacun.

Pour sa part, évoquant les acquis sociaux dûs aux socialistes, depuis les congés payés jusqu’au mariage pour tous, en passant par les 35 heures, la jeune responsable nationale du MJS, qui est professeure des écoles en Seine-Saint-Denis, a souligné : « C’est en regardant notre histoire que je peux affirmer que c’est bien la gauche sociale-démocrate qui détient les clés des défis du 21e siècle. »

Fin des discours à la Fête de la Rose 2019

Et de fait, « la lutte contre le réchauffement climatique ne doit pas masquer la lutte contre les injustices sociales. Fin du mois ou fin du monde, ce sont nos combats ! Nous devons veiller à allier protection de l’environnement et protection sociale car l’un ne peut exister sans l’autre », a expliqué Sophie Dernois. « Au moment où nous avons un gouvernement qui regarde de plus en plus à droite, si bien que la différence entre la droite et En Marche est à peu près la même que celle entre un Coca light et un Coca zéro, la Gauche ne peut pas rester silencieuse. La Gauche a un devoir d’interpellation et d’action. »

Dénonçant la suppression de l’ISF, la hausse de la CSG pour les retraités modestes, la baisse des APL et la suppression des contrats aidés, elle a fait remarquer : « Comment peut-on imaginer que les cadeaux fiscaux aux plus riches avantageront à terme les plus précaires ? » Et elle a conclu par un appel : « Soyons dans l’action, soyons utiles à ceux qu’on ne voit pas, qu’on n’entend pas mais qui sont là, de plus en plus nombreux à mesure que grandissent les injustices. »

Après Valérie Rabault, qui a appelé à l’union des socialistes et de leurs partenaires pour les élections municipales de l’an prochain, François Hollande est revenu sur les tensions internationales, attisées par les gouvernements populistes, aux Etats-Unis comme en Hongrie et au Brésil, et sur les fragilités de l’Europe.

En réponse aux diverses rumeurs qui ont circulé dans le département, l’ancien président de la République a par ailleurs évoqué lui aussi les prochaines élections municipales en Corrèze : « Je ne suis pas investi dans cette campagne, ce n’est pas mon rôle. Je ne suis pas le chef caché de la campagne. Mais si on me demande des conseils, j’en donnerai. »

 

Et François Hollande a ajouté : « Comment imaginer que je pourrais, après tout ce parcours, ne pas participer et m’intéresser à la vie de Tulle et du département ? Je suis attaché aux personnes et le calme d’ici me permet de réfléchir. »

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2020 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?