De nombreux militants socialistes avaient fait le déplacement des quatre coins de la Corrèze 
pour assister, samedi soir, à la traditionnelle cérémonie de vœux de la Fédération du Parti Socialiste, en présence de Bernard Combes, maire de Tulle, Gérard Bonnet, président du Conseil général, des sénateurs Bernadette Bourzai et René Teulade ainsi que des députés Sophie Dessus et Philippe Nauche.

Le Premier Secrétaire Fédéral, Karim Maatoug, a d’abord évoqué « la formidable année 
que nous avons vécu, en 2012, depuis l’organisation des primaires citoyennes jusqu’à la victoire 
de François Hollande aux présidentielles », saluant au passage l’engagement des militants corréziens 
dans cette campagne.

Il a ensuite rappelé que François Hollande s’était mis au travail depuis le mois de mai dernier, « alors que la crise, d’une ampleur considérable, bat son plein et qu’il a trouvé le pays dans un état extrêmement dégradé ». 
Il a précisé que la politique mise en œuvre par le Gouvernement avait pour ambition le redressement des comptes publics, de l’économie et du pays tout entier, appelant les militants à se « mobiliser, comme lors des primaires 
et des présidentielles, pour la soutenir ».

Karim Maatoug, qui rappelait que le Gouvernement poursuivait inlassablement son travail, indiquait 
que son objectif principal était la bataille pour l’emploi, notamment l’emploi des jeunes.

Revenant sur la Fédération corrézienne et la nouvelle équipe mise en place depuis le congrès de Toulouse, 
le Premier Fédéral remerciait ses prédécesseurs pour leur engagement. Il souhaitait qu’en 2013, la Fédération soit plus que jamais à l’écoute des citoyens. « C’est tout l’enjeu des ateliers du changement, avec une première thématique qui pourrait être consacrée à l’école ». S’agissant des municipales, Karim Maatoug a rappelé que 2013 serait également une année de préparation et faisait part de sa confiance. « Partout où nous sommes 
aux responsabilités, nous présenterons d’excellents bilans et de nouveaux projets structurants 
pour nos communes ». Il indiquait enfin que « la condition du succès, c’est le rassemblement des socialistes 
et de la gauche » concluant son propos sur ses vœux de bonne et heureuse année. « A défaut d’être facile, 
elle sera passionnante et motivante. Je vous la souhaite donc pleine d’énergie ».

Voeux 2013 PS19 Discours KM

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2019 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?