La Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste s’insurge contre  l’attaque en règle du gouvernement envers notre département.

Pour le primaire, sur les 49 postes retirés, on compte 11 classes en moins dont
4 regroupements pédagogiques intercommunaux, 7 postes de réseau rural d’éducation, 11 autres postes dont les 3 directions des CMPP de Brive, Tulle et Ussel et 1 poste d’accueil des enfants autistes. Mais ce sont les 22 postes supprimés des RASED (Réseaux d’aide spécialisée aux enfants en difficulté) qui démontrent encore une fois la persévérance du gouvernement à démanteler l’école publique, comme celle du double discours qu’il entretient.

Les chiffres de suppression attendus pour le secondaire laissent penser que notre département va perdre au total une centaine de postes. Comment peut-on annoncer vouloir faire réussir tous les élèves et parallèlement leur ôter tous les moyens déjà  mis en place pour les y aider ?

A moins qu’une autre volonté ne se cache derrière cet acharnement sur la Corrèze et le Limousin tout entier…

Le Parti Socialiste de la Corrèze n’est pas dupe et dénonce la destruction systématique de l’éducation dans notre département. Aujourd’hui c’est l’avenir de nos enfants qui est en jeu et le développement de notre région qui se joue.

Nous invitons tous les corréziens à venir exprimer leur refus de cette politique en rejoignant le rassemblement qui se tiendra devant la préfecture de Tulle, le mardi 21 février à 15h

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2019 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?