Après un long et courageux combat face à la maladie, Gérard Vandenbroucke nous a quittés vendredi soir. L’émotion et la tristesse sont immenses.

Gérard a fait honneur aux socialistes dans sa force d’engagement et l’ensemble de ses mandats que ce soit à Saint-Just-le-Martel dont il a été maire pendant 25 ans, à la communauté d’agglomération de Limoges Métropole, à la Région Limousin puis à la Région Nouvelle-Aquitaine.

J’ai eu la chance de travailler au sein de son cabinet quand il est devenu Président de la Région Limousin en octobre 2014. Dans chaque décision, il était toujours à l’écoute et démontrait une grande considération pour chaque interlocuteur. De par son expérience et sa connaissance du terrain, il savait que toute action politique peut avoir un impact dans la vie quotidienne de nos concitoyens. Il avait aussi œuvré fortement pour que le Limousin entre avec la pleine conscience de ses atouts pour réussir dans une nouvelle région. Maniant délicieusement la langue française, il ne manquait jamais la possibilité d’utiliser une pointe d’humour pour exprimer ses convictions.

Parce qu’il était très attaché à la liberté d’expression, il a créé le salon international de la Caricature, du Dessin de Presse et d’Humour, dans sa commune qu’il aimait tant. Je me souviens de ces instants terribles où il avait appris le massacre de ses amis de Charlie Hebdo en 2015. C’était pour lui l’un des piliers de notre démocratie et un fondement de notre vivre-ensemble qui étaient attaqués.

Notre territoire perd un élu dévoué et profondément humain qui avait à cœur de servir l’intérêt général jusqu’au bout de ses forces.

A sa famille et à ses proches, je présente mes plus sincères et émues condoléances. Au revoir Gérard.

Paul ROCHE, Premier secrétaire fédéral

 

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2019 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?