Les déclarations de Michel BARNIER, Ministre de l’Agriculture, le 23 février, attire notre attention sur 3 points :

1 – l’intention de modifier l’orientation des aides à l’agriculture peut paraître positive. Nous attendons pour voir, en sachant que malgré les diverses crises, les activités agricoles de production continuent à être soumises à un libéralisme débridé condamnant à la désertification des régions difficiles, à vocation herbagères.

2 – Aucune compensation aux pertes de revenus de l’année 2008 et bientôt 2009 n’est attribuée, ce qui condamne de 20 à 30 % des exploitations de nos territoires.

3 – solutionner les difficultés économiques des travailleurs agricoles par le fameux article 68 et notamment la mise en place d’assurances, c’est donner un parapluie quand il fait soleil et le reprendre quand il pleut.

Le libéralisme social de M. SARKOZY personnifié par M. BARNIER tue l’agriculture de notre région. Seule une profonde réorientation des aides peut sauver l’agriculture de nos régions.

Contact

Nous envoyer un message

En cours d’envoi

©2020 Fédération de la Corrèze du Parti Socialiste

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?